La paire de chaussures idéale à mettre le jour de son mariage

Trouver chaussure à son pied n’est pas une tâche facile, et pour des chaussures qu’on portera le jour de son mariage, il faudra doubler d’effort pour dénicher la paire de chaussures de mariage idéale ! Celle-ci doit être très belle, élégante à souhait, mais avant tout, elle doit vous assurer le confort nécessaire ce jour-ci. Vous allez être sur pieds toute la journée, et probablement danser toute la nuit. Confort, est votre mot d’ordre, ne l’oubliez pas !

Quelle couleur choisir pour la paire de chaussures de son mariage ?

Jadis, les chaussures de mariées devaient être blanches, ivoires ou beiges, mais ce n’est plus une règle aujourd’hui. Faites un tour sur Instagram et vous serez éblouie par le nombre de mariées qui ont choisit de casser cette tradition et troquer le blanc contre des couleurs vives et éclatantes. Des couleurs telles que le Fuchsia, le bleu électrique, le rouge, le vert, l’orange et même le noir ! Il faut vraiment du culot pour oser de telles couleurs, surtout avec une robe blanche, qui reflète la pureté de la future mariée. Mais bref, on est en 2018, et les choses changent, c’est la loi de l’univers. Donc, pour revenir au sujet, vous donnez libre cour à votre imagination. Tout est permis. Et une touche d’originalité est de mise, c’est très tendance et donnera du peps à cette jolie robe blanche.

Quel type de chaussure ?

On hésite trop souvent entre escarpins et sandales à talons. A vrai dire, il n’y a pas une règle à suivre, c’est libre à vous de choisir ce qui vous tente le plus, et ce qui est plus confortable pour vos pieds. Cependant, évitez les sandales si c’est un mariage d’hivers et préférez des escarpins. Vous ne voulez pas vous trouvez avec des pieds gelés vers la fin de la soirée. Aussi, le choix ne fera pas de différence si la cérémonie aura lieu dans une salle normale. Par contre, si c’est une Garden party, ou c’est sur la plage, les talons sont à bannir, surtout les talons aiguilles, à moins qu’ils ne soient compensés.

Sinon, vous qui les talons sont synonymes de vertige, ne vous en faites pas trop. Les talons ne sont pas obligatoires, par contre votre confort l’est (je ne cesserai de le répéter). Vous trouverez bien de jolies paires d’escarpins ou sandales à petits talons qui n’auront rien à envier aux talons de 12 cm ! Vous savez quoi ? Même les espadrilles sont permises, les converses aussi ! Je vous l’ai dit, c’est vous qui décidez.

Pensez à une paire de chaussures de secours

Même avec des chaussures plates, vos pieds se fatigueront à un certain temps. Normal, les pieds ne supportent pas de rester dans une seule position, qu’ils soient cambrés dans un talon aigu ou à plat dans une sandale. D’ailleurs, le plat n’est pas confortable non plus et les podologues ne cessent de le dire. Pensez donc à une autre paire, élégante aussi mais de hauteur différente pour changer en milieux de journée. Une ballerine par exemple, si vous optez pour les talons, ou sandales compensée si votre chaussure principale est plate.

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *