Comment réussir votre enterrement de vie de jeune fille ?

Vous devez dans quelques jours organiser un enterrement de vie de jeune fille pour votre meilleure amie, mais vous ne savez pas encore quel type d’enterrement vous allez lui organiser. Pas de panique, car au-delà des traditionnels strip-teaseurs que vous aurez sollicités pour cette soirée, il existera des alternatives à exploiter pour cette soirée qui devra être à coup sûr inoubliable pour vous ainsi que pour la mariée. Par où commencer ? Comment s’y prendre pour réussir cette belle journée ? Pour cela il vous faudra suivre quelques points essentiels qui vous feront réussir à coup sûr cet événement.

Commencer par choisir des activités qu’elle aime

Un enterrement de vie de jeune fille n’est pas organisé afin de faire plaisir aux témoins, mais bel et bien pour que la mariée s’éclate sans limite (ou presque), en quelque sorte un le bride-to-be. Un enterrement de vie de jeune fille n’est pas non plus à considérer comme un bizutage anarchique que la mariée regrettera de vous avoir confié au départ. Enfin, cet enterrement ne devra pas être non plus une simple soirée en boîte de nuit où chacune va vaquer à ses occupations, voir pire, une sortie où l’on se permet de ramener son nouveau mec. Cet EVJF reste une journée à passer entre copines, et dédiée à la future mariée.

Alors pour cette occasion exceptionnelle, vous devrez mettre tout en œuvre afin qu’elle en garde un souvenir inoubliable. On concocte donc des activités sympas, qu’elle appréciera, collant à 200 % avec sa personnalité et en fonction de ses passions ou de son caractère. Pratique-t-elle un genre de sport particulier ? Aime-t-elle plus le cocooning ? Est ce plutôt un cordon bleu ? Voici autant de questions qui orienteront les activités à planifier au plus vite.

Il faudra vous adapter à tous les budgets

Ok, vous avez envie de vous faire plaisir et de faire plaisir à votre amie, mais dans un groupe, tout le monde ne possède pas les mêmes revenus. Organiser un week-end à l’étranger ou dans un parc d’attraction reste une super idée, mais pas forcément réalisable pour l’ensemble de vos invitées. Il ne sera pas non plus question de vous restreindre et d’annuler une très belle excursion, mais si l’activité principale coûte plus chères, vous devrez alors prévoir une autre activité de groupe où toutes pourront participer sans problème.

Si vous avez par exemple décidé de planifier deux jours à Rome et que 4 ou 5 copines de la future mariée ne peuvent pas partir, pensez à organisez une semaine avant une sortie dans un bar ou encore une séance photo entre copines. Votre bride-to-be aura de beaux souvenirs avec toutes ses amies et cela ne vous empêchera pas de vous échapper pour un week-end de folie la semaine suivante. Le but va être de n’oublier personne.

Evitez les traditionnels bizutages pour lui foutre la honte

Déambuler le premier samedi des soldes habillés en soubrette pour vendre des capotes n’est pas forcément facile à assumer et ne sera pas du tout une partie de plaisir pour la future mariée. Au risque de tomber sur des gens qu’elle connaît et au pire, sur son boss ne lui fera pas passer une bonne journée. Un bizutage gentil peut donc être prévu, mais rien qui ne puisse entacher sa réputation de fille de bonne famille (si c’est le cas). De la même façon, on fait attention à sa consommation d’alcool, ça ne sert à rien de la saouler pour qu’elle finisse male. Aujourd’hui, tous les smartphones font appareil photo et il serait bien dommage qu’elle termine en égérie des réseaux sociaux.

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *