Bague de fiançailles ou alliance de mariage : quelle différence ?

Avec le temps, les traditions autour du mariage se sont quelque peu simplifiées et dans le vocabulaire du mariage actuel, on a souvent tendance à confondre la bague de fiançailles avec l’alliance de mariage. Mais qu’est-ce qui les différencie vraiment ?

Les fiançailles, une promesse de mariage

De nos jours, les traditions ont tendance à se perdre et le monde du mariage est l’un des premier à en souffrir. A tel point que certains en viennent même à confondre les fiançailles avec le mariage. Ce sont pourtant deux notions bien distinctes.

Dans la tradition, rappelons qu’avant de passer au mariage, le futur marié demande la main de sa bien-aimé. Si elle dit oui, ils se promettent ainsi leur intention de se marier : c’est ce qu’on appelle les fiançailles. Par extension, les fiançailles désignent toute la période entre cette promesse et le mariage lui-même, entre le « oui » officieux et le « oui » officiel.

Bague ou alliance, quelle différence ?

Vous aurez donc bien compris la différence entre une bague de fiançailles et une alliance de mariage. La première est l’expression manifeste de l’amour entre les futurs mariés. Elle témoigne d’un attachement profond et inconditionnel. Dans un couple, le moment ou l’homme demande la main de sa future épouse est l’un des plus riches en émotion.

C’est pourquoi les bagues de fiançailles sont souvent beaucoup plus précieuses que les alliances de mariage qui, quant à elles, ne symbolise que l’officialisation de l’acte au yeux de la loi ou d’un dieu. En effet, les alliances ne sont généralement composées que d’un simple anneau en or, en platine ou en argent, alors que les bagues de fiançailles sont le plus souvent ornées de pierres précieuses ou de diamant – comme celles que vous pouvez observer à l’adresse suivante : https://www.vuillermoz.fr/c-505-bagues-de-fiancailles.

La symbolique autour de la bague de fiançailles

Comme nous l’expliquions, la bague de fiançailles symbolise la détermination des futurs mariés à se chérir pour la vie. Mais cela n’a pas toujours été le cas. Chez les Grecs, premiers à avoir connu une tradition similaire, les bagues étaient offertes en signe d’affection et de protection, mais pas seulement en vue d’un mariage. Elles pouvaient tout aussi bien être offertes en signe d’amitié.

C’est à la renaissance que les bagues ont commencé à être serties de pierres précieuses. Le brillant était garant de l’harmonie après le mariage. Le diamant, très convoité en matière de bijoux de mariage, est encore considéré comme un symbole de paix, de pureté et d’innocence.

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *